RÉSEAU INTÉGRATION ET ÉGALITÉ DES CHANCES NETZWERK INTEGRATION UND CHANCENGLEICHHEIT

RÉSEAU INTÉGRATION ET ÉGALITÉ DES CHANCES NETZWERK INTEGRATION UND CHANCENGLEICHHEIT


Régions


Région
Ile-de-France

Politique
Le Conseil R¡¡¡¡¡¡ì¬¬<l'assembl¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦lib¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦rante de la r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gion. Il est compos¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ de conseillers r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gionaux (¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦lus), d'un ex¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦cutif issu de l'assembl¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e, et d'une administration charg¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e de mettre en oeuvre les d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦cisions prises par l'assembl¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e et l'ex¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦cutif.
Les conseillers r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gionaux ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦lisent le pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sident du Conseil R¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gional. Ce dernier pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦side l'assembl¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e et dispose ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦galement, depuis 1982, du pouvoir ex¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦cutif. Il est charg¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ de faire voter et ex¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦cuter les d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦cisions budg¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦taires et il est autoris¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ recruter du personnel pour constituer ses services.

L'assembl¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gionale est ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦lue au suffrage universel direct, tous les six ans (les derni¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬res ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦lections ont eu lieu en mars 2004). Elle comprend 209 conseillers r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gionaux. Elle vote les principales d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦cisions qui engagent l'avenir de la r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gion sur le plan financier. L'assembl¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e se r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦unit en s¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ance pl¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ni¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬re environ une fois tous les deux mois.

L'organe ex¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦cutif est repr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sent¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ par le pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sident du Conseil R¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gional, qui pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦pare et ex¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦cute les d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦lib¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦rations de l'assembl¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gionale, g¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬re le patrimoine, saisit le C.E.S.R. (Conseil ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦conomique et social r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gional qui est une assembl¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e consultative repr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sentant les activit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s socioprofessionnelles) et dirige l'administration r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gionale. Il  pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦side aussi la commission permanente de l'assembl¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e, qui est comp¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦tente pour voter toute d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦cision ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ l'exception du budget et de l'approbation des comptes administratifs. L'ex¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦cutif comprend ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦galement le Bureau, compos¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ du pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sident et de quinze vice-pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sidents charg¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s d'un domaine de comp¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦tence sp¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦cifique.


Quelle: 




The best quality Canada fake watches can meet common demands. All the hot replica watches for sale are available.



Buying is earning! You cannot miss the online shop of perfect replicas relojes rolex UK with high quality.

Économie
Situ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e au carrefour des ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦changes europ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ens et mondiaux, l'Ile-de-France est le pôle de d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦veloppement principal de la France et l'un des plus importants au niveau europ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦en.
L'Ile-de-France est en nombre d'habitants (11 millions) et en emplois (5,4 millions), l'une des plus importantes r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gions mondiales. Elle concentre sur seulement 2,2% du territoire de France, 19% de la population, 21% de la population active, 19% des entreprises, 22,4% des emplois, et environ 29% du PIB. Elle est le deuxi¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬me pôle d'implantation des grands groupes europ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ens, juste derri¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬re Londres et l'une des premi¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬res destinations touristiques mondiales.

La pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sence des administrations publiques fait de l'Ile-de-France le centre de d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦cision politique et administratif de la France. Mais elle est ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦galement le centre de d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦cision ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦conomique, puisqu'elle attire presque 40% des si¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ges implant¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s sur le territoire national, et notamment les trois-quarts des si¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬ges sociaux des banques, et des compagnies d'assurance, et plus du quart des si¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬ges sociaux des industries.

Elle a conserv¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ ainsi une forte tradition industrielle, qui se caract¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦rise par un r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦seau tr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬s dense de PME/PMI 
et un large ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ventail d'activit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s. Mais les activit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s de service repr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sente d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sormais pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s de 83% de l'emploi francilien.

La r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gion offre aussi une main-d'oeuvre jeune et dynamique. Elle b¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦n¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ficie d'une population hautement qualifi¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e puisqu'elle accueille 47% des cadres d'entreprises, 42 % du personnel de recherche, ainsi que 30% des ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦tablissements d'enseignement sup¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦rieur dont de prestigieuses ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦coles internationales. La population est nettement plus diplôm¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e en Ile-de-France qu'en Province. En 1999, les 25-59 ans comptaient ainsi 36,6% de diplômes de l'enseignement sup¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦rieur contre moins de 23% en Province.




Social
Malgr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ un fort dynamisme, la r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gion compte de nombreux demandeurs d'emploi, pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬s de 10% en 2005. Trois des six d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦partements d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦clar¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s par le gouvernement comme particuli¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬rement prioritaires dans le cadre du plan de coh¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sion sociale se trouvent en Ile-de-France : l'Essonne, le Val d'Oise et la Seine-Saint-Denis, dont le taux de chômage d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦passe les 12% et qui pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sente l'un de plus forts taux d'allocataires du RMI en France m¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦tropolitaine.

La population francilienne se caract¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦rise notamment par sa diversit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ : fruit des migrations de province puis de l'arriv¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e de populations ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦trang¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬res, l'Ile-de-France reste la r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gion qui accueille le plus d'immigrants depuis les ann¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦es 1930. Avec 1,6 million d'immigr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s, la r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gion Ile-de-France regroupe pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s de 40 % de l'ensemble de la population immigr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sidant en France m¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦tropolitaine en 1999. Ainsi, la r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gion capitale reste en premi¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬re position quant ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ la proportion d'immigr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s dans la population (15 % contre 7 % pour la m¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦tropole) et pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬s d'un immigr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ sur trois est Français. Au cours des vingt derni¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬res ann¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦es, la polarisation des immigr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s dans la r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gion s'est renforc¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e et le caract¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬re pluri-ethnique s'est accentu¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦. Si les m¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦diterran¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ens d'Europe et du Maghreb restent les plus nombreux, comme dans le reste de la m¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦tropole, les Asiatiques et les ressortissants des pays d'Afrique subsaharienne sont surrepr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sent¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s en Ile-de-France.

Dans les zones urbaines sensibles, o¡¡¡¡¡¡ì¬¬´ 62 % des m¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦nages vivent dans un logement social, le quart de la population est immigr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e. Le manque d'espace affecte de mani¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬re g¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦n¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦rale, les m¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦nages originaires d'Afrique. Parmi les immigr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s ne r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sidant pas dans un logement, plus de six sur dix vivent dans des foyers de travailleurs. On observe un allongement des dur¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦es d'occupation de ces foyers et un vieillissement de la population r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sidente.

Les difficult¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s que connaissent aussi les immigr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s sur le march¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ du travail se confirment ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ tous âges et quel que soit son niveau d'¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦tudes, la population immigr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e active est plus affect¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e par le chômage et la pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦carit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ de l'emploi que l'ensemble de la population r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gionale. Parmi les jeunes, la proportion importante d'immigr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s suivant des ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦tudes s'explique par la pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sence de nombreux ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦tudiants ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦trangers venus dans la capitale pour poursuivre des ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦tudes sup¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦rieures. Les immigr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s originaires d'Asie et d'Am¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦rique latine ont les taux de scolarisation les plus ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦lev¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s, alors que les immigr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s originaires d'Europe du Sud et de Turquie ont les taux de scolarisation les plus faibles. Les immigr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s, particuli¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬rement les jeunes ou ceux originaires d'Afrique subsaharienne et de Turquie, sont ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦galement plus expos¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s au risque de chômage.
L'activit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ est moins fr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦quente parmi les jeunes immigr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s âg¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s de 25 ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ 34 ans. En revanche, dans la tranche des 60-64 ans le taux d'activit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ est nettement sup¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦rieur : les immigr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s partent en effet plus tard ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ la retraite, leurs ressources ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦tant plus modestes et leurs carri¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬res sont souvent plus courtes. Les immigr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s salari¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s occupent plus que les autres actifs des emplois pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦caires, et presque trois actifs immigr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s sur dix âg¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s de moins de 25 ans sont ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ la recherche d'un emploi. Malgr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ la forte activit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦conomique de la capitale, ces chiffres d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦notent donc pour les jeunes issus de l'immigration une difficult¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ entrer sur le march¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ du travail. Cette difficult¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ est due pour part aux discriminations ethniques ou li¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦es au quartier d'habitation, comme le montre le bilan que dresse la Halde (Haute autorit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ de lutte contre les discriminations et pour l'¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦galit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦) apr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬s un an d'existence.

Dans ce contexte, les objectifs poursuivis par la r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gion de l'Ile-de-France sont la cr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ation de l'emploi et le soutien de la participation de l'ensemble des habitants d'un quartier, d'une ville ou d'une r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gion, ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ l'activit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦conomique et sociale. En ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦tant identifi¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ progressivement comme cr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ateur d'emploi, facteur de dynamisme ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦conomique, d'int¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gration sociale et de qualit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ de vie, le secteur culturel se trouve d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sormais aussi au coeur de la politique de d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦veloppement.

Au sein de la DREIF (Direction r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gionale de l'¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦quipement en Ile-de-France:www.ile-de-france.equipement.gouv.fr ),  la mission ville r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gionale est charg¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e pour la pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦fecture de r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gion, de l'animation et de la mise en oeuvre de la politique interminist¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦rielle de la Ville dans la r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gion de l'Ile-de-France, en liaison avec les sous-pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦fets ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ la Ville des d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦partements, les directions d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦partementales de l'¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦quipement et les autres services de l'État. La mission ville r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gionale intervient dans diff¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦rents domaines : la r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦novation urbaine, (les sites prioritaires, la reconstitution du logement social...), le d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦veloppement ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦conomique et l'emploi (favoriser l'acc¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬s ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ l'emploi des habitants des zones sensibles...), l'¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦galit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ des chances (un partenariat renforc¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ pour favoriser la r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ussite scolaire, la pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦vention de la d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦linquance et l'acc¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬s ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ la Justice pour tous, les adultes relais, un dispositif de m¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦diation,la lutte contre les discriminations...), l'observation et l'¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦valuation de la politique de la Ville (mise en place d'un Observatoire national des zones urbaines sensibles (ZUS) et une ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦valuation r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gionale de la politique de la Ville). Quelle: 



Inscription à la newsletter